Méditation des 4 et 5 avril : pas question !

Created with Sketch.

Méditation des 4 et 5 avril : pas question !

Depuis quelques jours, on voit fleurir sur les réseaux sociaux, un appel à méditer contre le Coronavirus, les 4 et 5 avril prochain. 

Si cette initiative peut partir d’un bon sentiment, il n’en demeure pas moins qu’elle peut receler quelques dangers pour le méditant s’engageant dans une telle opération collective.

Toute méditation en groupe nécessite déjà de bien connaitre le groupe et d’être particulièrement vigilant à l’énergie que nous sommes prêts à mettre dans ce groupe. Cela n’est pas anodin.

Si vous méditer pour la paix alors que vous n’êtes pas en paix ou que vous avez peur, c’est pire que ne rien faire… Si vous méditez contre la maladie alors que vous êtes déjà affaiblie, c’est exactement pareil. Vous allez y apporter une énergie diminuée, malade.

 

 

Rien, absolument rien ne vous empêche de méditer dans votre coin, relié à vous-même.


Cela vous évitera de vous coller à un égrégore que vous ne maitriserez pas, avec le risque d’amener chez vous et en vous des pollutions qui s’éveilleront plus tard.

En méditant seul(e),  vous manifesterez ce que vous êtes et non ce que le groupe veut de vous  Pensez-y !

Et moi que vais-je faire alors ?

Je vais méditer comme je le fais souvent. Je solliciterai l’accompagnement des Déesses et des Dieux protecteurs et bienveillants.

Je demanderai la lumière et l’aide de mon puissant et bien aimé guide céleste.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.