Covid-19, Krach boursier : quelle leçon selon les Runes ?

Created with Sketch.

Covid-19, Krach boursier : quelle leçon selon les Runes ?

Dans ses mémoires d’outre-tombe, Chateaubriand écrivait que “Les moments de crise produisent un redoublement de vie chez les hommes“.
A la lecture de cette citation on peut bien se demander quel redoublement de vie pourraient bien nous procurer ces crises actuelles ?
Je veux parler bien sûr du Conoravirus et de la crise financière qui a commencé à gronder.

 

Les Humains de cette planète ont-ils quelque chose à apprendre de ces évènements ? Voilà une question bien intéressante pour notre civilisation que certains n’hésitent pas à voir comme finissante.
Mais qu’est ce qu’une crise sinon qu’une réécriture longue et parfois difficile d’une situation entre deux mondes.

Au-delà de toute utilisation divinatoire, j’ai pensé que poser la question aux runes pourrait être opportun. En effet, ce vieil alphabet antique, dont on note la présence dès l’âge de Bronze (environ – 3000 avant notre ère), détient une puissante énergie cosmique et n’hésite pas à nous mettre en contact avec notre soi profond.

Pour cet exercice qui comporte quand même quelques risques, j’ai choisi de réaliser un tirage que l’on appelle le tirage du jour et de la nuit. Risques, parce que les runes sont tout à fait capables de nous révéler des choses gênantes, de parler à nous mêmes, à chacun d’entre nous, de résonner et de raisonner. Risques, parce qu’elles sont tout à fait capables d’entrer aussi en phase divinatoire et nous dévoiler ce que les Dieux et les Déesses ont à dire sur notre avenir plus ou moins proche.

Le tirage du jour et de la nuit va d’abord nous parler des faits. Alors bien sûr me répondrez vous, les faits ont les connaît ! Et vous auriez raison. Sauf que les runes ont probablement des choses à nous dire sur le sujet.

Nous parlerons ensuite de la leçon que l’on doit tirer de notre situation.

Pour les faits, c’est Ansuz ou le cri du Dieu Odin qui surgit. Cette rune est la rune du Dieu Odin, Odin le hurleur. Elle revêt une couleur bleue qui symbolise le manteau bleu nuit d’Odin. Attaché à l’élément air, elle est foudre, orage, tempête, gel.
Sur le plan cosmique, Ansuz nous transmet une force qui nous est alors possible de transformer, sous formes d’actes magiques/énergétiques pour la diffuser ensuite dans le multivers, c’est à dire tous les univers, parallèles et hiérarchiques.

Ansuz est la rune de la force divine, la rune du son que nous n’entendons plus aujourd’hui. Cette rune s’adresse donc directement à nous.
Cette situation mondiale est une information capitale pour nous. Notre plus grande attention est requise car nous risquons d’apprendre des choses sur notre monde, révélations qui nous permettront de faire de meilleurs choix.

Ansuz nous invite à ne pas prêter l’oreille aux belles histoires que vous racontent gouvernants et médias. Les faits sont certes là, mais des éléments ne nous seraient-ils pas cachés ?

Pour la leçon, c’est Othala, l’héritage, qui tente de nous apporter son regard sur cette situation.

C’est encore une rune rattachée au Dieu Odin ! Quelle surprise tiens !
Elle nous invite à un retour à plus de simplicité, un retour à la terre, à la nature, à l’introspection.

Et ce n’est pas étonnant qu’Othala nous rappelle cela.
Sa signification graphique symbolise une propriété close en interaction avec l’environnement. Son élément est la terre.

Notre leçon de cette situation est donc bien de ne plus regarder ni espérer dans une mondialisation effrénée. Un consumérisme débridé et sauvage qui ruine justement notre héritage, tant ancien qu’à venir (pour nos enfants).
Othala c’est notre position physique sur la terre, un espace temporel au milieu de la chaîne des générations. La leçon qu’on devrait peut-être retenir est celle-là. Revenir à plus de réalité. Ce sont les circuits courts, la permaculture etc.

En conclusion, ce redoublement de vie décrit par Chateaubriand ne serait-il pas justement ce retour à plus de simplicité, à moins de consommation débridée, à ne plus se battre pour un pot de pâte à tartiner ?
Si Ansuz hurle à nos oreilles fermées que ce monde n’est finalement peut-être que bâti sur le mensonge et la vanité des pouvoirs, Othala tente de nous rappeler notre héritage ancien volé par les uns, abandonné par d’autres et aujourd’hui oublié de tous.
Il est probable qu’aujourd’hui, si nous avions gardé nos pouvoirs sacrés, Coronavirus et Krach boursier ne seraient pas à la une des médias et encore moins à la porte de nos maisons.

Prenez en main votre avenir

En versant un don sécurisé via Paypal,
vous réservez  votre tirage.
Et je prends contact
avec vous sans délai.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.